Sauvons la pluralité de la presse !

Le 7 octobre, le groupe Ferrero a décidé de retirer sa publicité sur Paris Première à l'heure de « Zemmour et Naulleau » à la suite de la participation de Eric Zemmour à une convention politique la semaine précédente, sous la pression des activistes de gauche Sleeping Giants.

Nul n’a élu ces quelques personnes, mais elles imposent leur opinion et organisent une censure qui ne dit pas son nom. Une minorité bruyante s'agite, et de grandes multinationales au bilan éthique méprisable s'exécutent. Une perfide menace s’étend sur la liberté d’expression en France.

Ils veulent qu'un écrivain ayant écoulé un demi-million de livres soit réduit à crier seul dans son salon ! Nous ne pouvons tolérer que ces quelques excités, avec la complicité des annonceurs, bâillonnent de la sorte une voix de la France nationale et patriote, comme aux heures les plus sombres de notre histoire l’arbitraire et l’idéologie muselaient l’opinion.

En réponse, nous invitons tous les défenseurs et amoureux de la liberté d'expression à prendre connaissance de toutes les marques et compagnies qui se sont déshonorées : sachez les reconnaître, et refusez leurs produits et services.
La puissance de l'argent ne doit pas prendre en otage la démocratie.


Agissez dès maintenant !

© 2019 Relève de France